Mutuelle d'entreprise : comprendre l'imposition des cotisations salariales

Mutuelle d'entreprise : comprendre l'imposition des cotisations salariales

Durée de lecture : 2 minute

19/01/2023

La cotisation d'une mutuelle d'entreprise est généralement financée par l'employeur et le salarié, mais ces cotisations ne sont pas comptabilisées de la même manière pour le calcul de l'impôt sur le revenu. Dans cet article, nous vous expliquons les différentes règles d'imposition pour les cotisations de mutuelle d'entreprise.

Qu'est-ce qu'une mutuelle d'entreprise ?

Depuis janvier 2016, les employeurs du secteur privé ont l'obligation de proposer une couverture complémentaire santé à leurs salariés. Cette couverture collective permet aux salariés de bénéficier de remboursements supplémentaires pour leurs frais de santé. L'adhésion à la mutuelle d'entreprise est obligatoire pour les salariés, sauf dans des cas spécifiques.

Imposition des cotisations salariales pour la mutuelle d'entreprise

La cotisation à une mutuelle d'entreprise est en partie payée par le salarié. Cette part salariale donne droit à un avantage fiscal, car elle est déductible de son revenu imposable. Cependant, il existe des limites à cette déductibilité fiscale, qui sont calculées en fonction du PASS (Plafond Annuel de la Sécurité Sociale) et de la rémunération annuelle brute.

Pour les ayants droit, les cotisations versées par le salarié sont déductibles si l'adhésion est obligatoire, mais non déductibles si elle est facultative.

Imposition des cotisations patronales pour la mutuelle d'entreprise

Les cotisations patronales pour la mutuelle d'entreprise sont considérées comme des avantages en nature et sont donc imposables pour les salariés. Cependant, l'employeur peut choisir de les exclure de la rémunération imposable en les déclarant comme une charge déductible pour l'entreprise.

Peut-on déduire sa cotisation de mutuelle individuelle de son impôt ?

La cotisation à une mutuelle santé individuelle n'est pas déductible de l'impôt sur le revenu, contrairement aux cotisations pour une mutuelle d'entreprise à caractère obligatoire et collective.

Pour résumer, la mutuelle d'entreprise est une couverture complémentaire santé proposée par les employeurs du secteur privé depuis le 1er janvier 2016, qui est obligatoire pour les salariés. Les cotisations de cette mutuelle sont financées à parts égales par l'employeur et le salarié, et sont prises en compte pour le calcul de l'impôt sur le revenu.

Les cotisations salariales sont déductibles du revenu imposable, sous certaines limites, et les cotisations patronales ne sont pas prises en compte dans le calcul de l'impôt. Il est possible de déduire sa cotisation de mutuelle santé individuelle de son impôt.

Le rôle de l’expert-comptable dans la gestion des contrats d’assurance collectifs
L'impact des cotisations de la protection sociale sur la paie
Gérer les sinistralités en assurance et expertise comptable
Mutuelle d'entreprise : comprendre l'imposition des cotisations salariales
Retraite complémentaire Agirc-Arrco
Mise à jour des DUE pour contrats de prévoyance et santé
4 assurances essentielles pour votre activité
Analyse de l’accord santé de la CCN Transport
Connaître la protection sociale en entreprise
Savoir si un accord de ma CCN s'applique à moi
La prévoyance santé d'un dirigeant de SAS non rémunéré
AMEXA et ATEXA : Comment ça fonctionne ?