Les femmes et les chefs d'entreprise.

Les femmes et les chefs d'entreprise.

Durée de lecture : 2 minute

23/02/2024

Tous les ans, le 8 mars, la journée de la femme est l'occasion de faire le point sur l'avancée des égalités.

Si nous pouvons nous réjouir des avancées sociétales de la condition de la femme et de leurs droits, il est tout de même regrettable d'attendre chaque année le 8 mars, pour faire la lumière sur le chemin qu'il reste à parcourir pour que l'égalité soit pleine et entière.

Nous le constatons tous les jours, dans le monde des chefs d'entreprises les femmes subissent toujours une certaine forme de discrimination :

À peine 1/3 des entreprises, aujourd'hui est dirigée par une femme.

C’est peu.  

D'autant que ces chiffres cachent une grande disparité : sur le tiers de ces entreprises dirigées par des femmes, la plupart le sont sous le statut d'auto-entrepreneurs et d’indépendants. Seulement environ 25% des entreprises dirigées par des femmes sont des SARL, SA, SAS, Coop, etc.. Source Insee première, N°1563, juillet 2015

Et dans le monde des start-ups.

Ces chiffres sont encore plus aberrants dans le monde des start-ups. L’équipe de Vasa.fr le constate en tant que jeune start-up, nous croisons hélas bien moins de femmes à la tête de projet que d'hommes.

Selon une étude de SISTA et du Boston Consulting Group, la France ne compte que 5 % de startups dirigées par des femmes. Pire, les projets portés par les femmes ont 30% de chance au moins de trouver des financements.

C’est d’autant plus regrettable qu’aujourd'hui, il est reconnu que la mixité est une véritable chance pour les entreprises en terme de performance (http://www.fse.gouv.fr/dossiers-thematiques/la-diversite-en-entreprise-source-de-richesses-et-levier-de-performance-0).

Se battre pour améliorer les égalités.

Ne baissons pas les bras.

Malgré cet état de fait, aussi triste soit-il, il faut aussi observer que de nombreuses associations sont là pour aider les femmes à franchir le pas de la création d'entreprise, comme par exemple :

Mais nous accordons, une mention toute particulière au réseau d'incubateurs « Les premières » (https://wikilespremieres.com/fr), véritable pépite qui prouve une fois de plus la richesse et l'intelligence que les femmes apportent dans le monde de l'entreprise.

Pour toutes les femmes qui souhaitent franchir le pas, il existe aussi des aides comme la garantie égalité femmes mis en place par France Active (https://les-aides.fr/fiche/Z5ZiCW5L1ODM/france-active/garantie-egalite-femmes.html).

Cet article ne donne pas une liste exhaustive de l’ensemble des aides et associations existantes. Celles-ci peuvent en effet varier selon la région ou le département. Mais renseignez-vous : vous pourriez avoir de belles surprises.

Notons dans notre agenda, un dernier événement « La journée des femmes entrepreneures », qui tiendra sa 9e édition le 13 octobre 2020, au palais des Congrès à Paris.

Cet article n'est pas un dossier de fonds. Il n'a pas de prétention particulière si ce n’est d'apporter  notre soutien et partager notre désappointement face à cette situation.

En espérant vous croiser bientôt dans le petit monde des start-ups, toute l'équipe de Vasa.fr tient à s'associer avec humilité à cette journée de la femme en ce 8 mars 2020.

La Grille de Rémunération dans les Cabinets d'Expertise Comptable : Tout ce que vous devez savoir
Prise en charge des frais de transport en entreprise : quelles sont les obligations et les bénéfices pour les salariés et les employeurs ?
Convention collective de la métallurgie et salaires 2024
Titres-restaurants : comment les utiliser et quels sont les avantages pour les salariés et les employeurs ?
Convention collective des HCR 2024
Recruter et former du personnel qualifié dans le secteur HCR
Zoom sur l'indice Syntec 2024
Convention collective Syntec 2024
Startup : quelles sont les solutions pour vous financer ?
Industrie comptable : Impact technologique et changement de rôle
Dirigeant : De quelle retraite vais-je pouvoir bénéficier ?
Gagner du temps quand on est chef d'entreprise